Art contemporain et idéologie(s)

elysée PAINT

L’interventionnisme de l’Etat dans la création contemporaine et particulièrement dans l’art contemporain présente bien des des aspects positifs dans un monde globalisé où une nation existe aussi par l’influence voire la domination qu’elle exerce via sa culture. Cependant, nombreux sont ceux qui y voient à travers cette exception culturelle le retour d’un « Art officiel » qui, bien dissimulé, a pour dessein de servir l’idéologie prônée par les gouvernements en place et ceux qui ont vocation à modeler notre esprit critique. De l’aide aux jeunes créateurs exigeants issus de l’avant-garde à la servilité  de la pensée il n’y a cependant qu’un pas, déjà franchi par le passé… 

Lire la suite

Jean-Pierre Melville… Au-delà du polar, un maître du septième art

MELVILLE PAINT

L’Homme au Stetson, affublé de lunettes de soleil est une énigme pour nombre de personnes qui le côtoyèrent ; il se façonna de tout pièce un personnage, jusqu’à utiliser un pseudonyme rendant hommage au grand écrivain du même nom, qui masquait l’homme complexe qu’il était. Son obsession était le cinéma américain, obsession qu’il poursuivit comme le capitaine Achab avec sa baleine blanche. Le réalisateur parvint cependant, et ce n’est pas un mince exploit, à faire la jonction entre le cinéma français d’avant-guerre, la nouvelle vague et celui d’Hollywood sur lequel il fantasmait. Alors qu’en France on ne retient bien trop souvent que ses polars, il convient de ne pas oublier que son oeuvre ne peut se limiter à ce genre qui l’a rendu célèbre et populaire ; pour preuve, nombre de cinéastes (et parmi les plus grands) le citent fréquemment comme une influence majeure. 

Lire la suite

Leonard Cohen, l’âme et la voix

COHEN PAINT

Leonard Cohen c’était une voix reconnaissable entre mille, un écrivain et poète de premier plan qui décida un jour d’être aussi chanteur, une personnalité atypique peu soucieuse de la gloire et des artifices de notre époque. Cultivant le paradoxe et le contre-pied, il est devenu un artiste culte vénéré par les notables du monde musical. Son cheminement artistique et spirituel font de lui un personnage fascinant dont les textes sont le reflet et revêtent une dimension mystique… A l’image de l’homme. 

Lire la suite

La résilience bukowskienne

BUKOWSKI PAINT

Résilience signifie la capacité à endurer les chocs, Bukowski en est un bel exemple car des coups il en prit dans la vie. Malgré les quantités d’alcool défiant toutes les règles établies qu’il ingurgita, son corps reprenait toujours le dessus lorsqu’il lui fallait renouer avec l’écriture ; idem quant à sa capacité à endurer l’aliénation du salariat qui malgré des années de « sévices » aux services des postes de Los Angeles ne parvint jamais à l’empêcher de poursuivre son but. Bukowski, au-delà du côté folklorique qu’on lui prête, c’est cet écrivain et poète emblématique de la contre-culture qui combattit l’adversité comme personne…

Lire la suite

Jeff Koons… Art, cynisme, société de consommation et entrepreneuriat

JEFF KOONS PAINT

Considéré par certains comme un artiste néo-pop protéiforme puisqu’il passe, lui et ses « ouvriers » allègrement de la sculpture à la peinture, de la photographie à l’installation, Jeff Koons est de ces créateurs emblématiques de notre époque qui font autant parler d’eux pour leurs œuvres que pour leurs frasques et les millions qu’ils génèrent… Grand générateur de polémiques, il déchaine les passions, ne laisse pas indifférent et a retenu les leçons des grands faiseurs de dollars comme Andy Warhol à qui on le compare souvent (comme ersatz). S’il trouve des critiques pour le défendre, nul doute que ses détracteurs sont légion de par le monde. De là à le brûler sur un bucher afin de purifier l’art contemporain gangréné par un marché de l’art de plus en plus rongé par la spéculation au détriment des œuvres, il n’y a qu’un pas… Cet article n’a pas vocation à le défendre, voire le réhabiliter, et encore moins l’estoquer mais juste établir un constat où chacun pourra conforter son opinion, la moduler voire la modifier. Notre époque ayant peut-être les artistes (stars) qu’elle mérite !

Lire la suite

Pier Paolo Pasolini, l’art et la patrie

PASOLINI 300

Artiste aux multiples facettes et visages, Pasolini fut de ces intellectuels et artistes qui marquèrent de manière irréversible leur siècle tant par leur œuvre que par leur engagement. Créateur protéiforme, à la fois poète, écrivain, cinéaste, acteur, journaliste, son esthétique a profondément influencé plusieurs générations d’artistes. Rentrer dans son œuvre c’est se mêler au sordide, à la bassesse humaine mais aussi au sacré le plus pur qu’il devait à son héritage chrétien. Transgressif, bien souvent incompris, mal compris voire qu’à moitié, l’homme était rempli de contradictions, de tourments, d’aspirations tout autant que d’intuitions qui le rendent essentiel et ô combien d’actualité pour comprendre les récifs de notre époque.  

Lire la suite

Barbara, la Dame brune

PAINT BARBARA

Alors que l’industrie musicale française peine à se renouveler et qu’elle opère un nivellement par le bas, bien que de jeunes artistes talentueux ne manquent pas il semble désormais aujourd’hui bien difficile d’émerger avec une production de qualité. Qu’il est loin l’âge d’or de la chanson française ! Parmi tous les grands noms qui résonnent encore, il y a bien sûr la charismatique Barbara. L’écouter aujourd’hui aux côtés d’un Brassens, Ferrat, Brel ou Ferré pour ne citer qu’eux, c’est prendre conscience qu’il fut un temps où la chanson made in France était un art non formaté, ambitieux, singulier, qui ne se pliait au dictat du marché et ne se bornait pas à plagier les modes venues bien souvent du monde anglo-saxon. Depuis la disparition de Barbara, on lui rend souvent hommage, on reprend ses chansons, on la cite, on secoue le mythe, on fait de l’argent avec, on essaie de lui trouver des épigones de fortune… 

Lire la suite