Janvier 2018 : Réédition des pamphlets de Louis-Ferdinand Céline, polémique pour une autre fois ?

Céline paint

Tout comme lors de l’évocation de la commémoration du cinquantenaire de sa mort, Céline n’en finit pas d’agiter tout autant qu’hanter le monde littéraire et par la même occasion la France. Il est de ces rares écrivains que le temps ne peux reléguer dans les pourrissoirs de l’oubli ; sa trajectoire tant littéraire qu’humaine résonnant encore pour de bonnes et mauvaises raisons. Bien encombrant et dérangeant alors qu’il est depuis plus d’un siècle trépas, le personnage  suscite autant la détestation que l’admiration. La possibilité de voire rééditer sur notre sol, avant qu’ils soient rentrés dans le domaine public, les sulfureux pamphlets qu’il commit ayant ravivé de nouveau toutes les passions…

Lire la suite

César : sculpteur post-industriel

césar paint

Trouvant une poésie dans les éléments métalliques qu’il incorporait dans ses sculptures et son univers protéiforme, César a modifié notre rapport à la sculpture de manière irréversible. A la fois académique et d’une radicalité extrême, ce novateur n’a cessé d’explorer les limites de la création. Comme pour Duchamp, il est indéniable qu’il a laissé une empreinte (sic) durable dans l’histoire de l’art ; désormais unanimement célébré dans le monde entier comme un des grands sculpteurs de son siècle, oscillant entre tradition et avant-garde, ses contradictions s’entrechoquèrent pour accoucher d’œuvres témoignant de notre époque complexe engluée dans les apories et les oppositions. 

Lire la suite

Marco Ferreri, cinéaste poétique de la décadence contemporaine

MARCO FERRERI PAINT 

De prime abord badin, Marco Ferreri avait sur ses épaules le poids d’une désillusion amère quant au destin de l’Humanité. Souvent ironiques, tragiques, outranciers, ses films n’oubliaient jamais de tirer à vue sur notre société en dénonçant ses travers mais en gardant toujours une note d’espoir qui puisse laisser entrevoir une forme de parousie qui viendrait de l’homme lui-même. Très porté par la cuisse, cet iconoclaste aux allures bachiques qui se désignait comme un cinéaste du mauvais goût nous quitta comme par hasard à l’âge de 69 ans…   Lire la suite

Le Grunge, chant du cygne du rock ?

grunge PAINT 2

Le grunge est peut-être le dernier mouvement qu’ait connu le rock ou ce qui s’y apparente ; en effet, depuis une vingtaine d’années, outre le fait que le rock n’est plus la seule musique qui rythme le monde occidental et sa jeunesse, il est aussi indéniable que d’autres formes d’expression l’ont supplanté et que son déclin est amorcé. Cependant, même si les guitares électriques n’ont pas déserté les ondes, la flamme semble de plus en plus fébrile avec les années et cette musique qui a subi maintes mutations et mues semble de plus en plus appartenir à l’histoire. En cela, le grunge peut être appréhendé comme le chant du cygne du rock et la dernière fois où des gamins sortis de nulle part conquirent le monde à l’instar de Beatles, des Stones, des Who ou des Sex Pistols en leur temps.

Lire la suite

Jack London ou la littérature de combat

JACK LONDON PAINT

L’aventurier que fut Jack London demeure encore aujourd’hui un modèle pour nombre d’écrivains nord-américains qui ne peuvent concevoir l’écrit sans une expérience directe de la vie, ceci d’autant plus que les Etats-Unis contemporains renouent avec ses vieux démons et que les inégalités croissantes gangrènent le pays. Témoin des mutations de son époque, le romancier mais aussi journaliste et militant issu du prolétariat n’oubliera jamais ses origines sociales et ses idéaux qui, en filigrane, traversent toute son œuvre. Plus d’un siècle après sa mort, certains de ses écrits n’ont malheureusement pas pris une ride ; les aspirations et les luttes qui furent les siennes restant ô combien d’actualité. 

Lire la suite

Ce que Marina Abramovic nous révèle de notre époque

marina test 2

Marina Abramovic qui se décrit comme « grand-mère de l’Art performance » a durant toute sa carrière eu recours à son corps afin d’en faire le médium lui permettant de traiter les thématiques fortes de son œuvre. Pour cela, durant près de quatre décennies elle n’a pas hésité à prendre des psychotropes, se flageller, faire subir à son enveloppe charnelle le feu comme la glace, se lacérer, se scarifier… Désormais, bien que moins extrême et radicale que durant ses jeunes années, elle jouit de la reconnaissance du monde de l’art et d’admirateurs qui voient en elle une prêtresse New Age aux accents chamaniques voire satanistes pour certains. Symptôme ou catalyseur, elle est une déflagration de notre époque…

Lire la suite

John Carpenter et le cauchemar climatisé

CARPENTER PAINT

Souvent considéré comme un maître du « cinéma de genre », John Carpenter jouit d’une reconnaissance de la part de cinéphiles du monde entier. Longtemps en guerre contre le système hollywoodien, sa cinématographie (il est vrai inégale) et son parcours sont le reflet d’un cinéaste qui tant bien que mal tenta de poursuivre sa voie sans sacrifier sur l’autel de l’argent roi son honnêteté artistique. Ses films ont souvent été des diatribes détournées ou directes de la société américaine et de ses excès. Jouant avec les codes du cinéma, notre imaginaire, nos phobies, nos pulsions et n’hésitant pas à fustiger les idolâtries ou idéologies propagandistes de notre époque, Carpenter est un des grands réalisateurs de sa génération. 

Lire la suite