Philippe Muray, « l’homo pamphlétarus »

MURAY PAINT

Alors que Philippe Muray ne bénéficiait de son vivant que d’une tiède reconnaissance de la part de l’intelligentsia tricolore, son aura tout autant que son audience ne cessent de grandir depuis qu’il n’est plus. Quant aux idées qu’il distillait via ses essais ou chroniques, on mesure avec le temps la justesse de son diagnostic. Tandis que sa pensée est désormais récupérée, utilisée à bon ou mauvais escient, il est de bon ton de le citer. Cet homme qui dressa un constat sans appel sur la médiocrité de notre époque, souvent perçu à tort comme un simple contradicteur buté de la modernité, semble donc enfin sortir du purgatoire… Personnalité discrète, admirée par Houellebecq, celui qui maniait le verbe et la plume avec acidité forgea des concepts qui font aujourd’hui école. Pamphlétaire dont le matériau principal fut notre époque comme objet d’étude, s’étant fait une spécialité de tirer à vue sur les grandes croyances de notre segment historique, il devint un grand décrypteur des supercheries, arnaques et autres endoctrinements à l’œuvre. 

Lire la suite

Albert Cossery ou la vie faite œuvre

cossery PAINT

Il est des écrivains de salon, des écrivains aventuriers, des écrivains fonctionnaires de la plume et puis les autres… Ceux dont la vie est une composante de l’œuvre donnée à lire, Albert Cossery fait partie de ceux-là. Il était de ces rares écrivains qui peuvent changer à jamais l’existence d’un lecteur et le regard qu’il porte sur l’existence. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard si à la question « Pourquoi écrivez-vous » l’intéressé répondait « Pour que quelqu’un qui vient de me lire n’aille pas travailler le lendemain ». Décédé en 2008 à l’âge de 93 ans, certains se rappellent encore de sa silhouette que l’on pouvait croiser du côté de Saint-Germain-des-Prés. Figure du quartier latin, celui qui vivait dans la même chambre d’hôtel depuis des décennies et portait une détestation sans borne pour les biens matériels, était à sa manière un grand libertaire. Inspirant et vivifiant, cet écrivain rare et devenu culte est un hymne à la vie… La vraie.

Lire la suite

Curzio Malaparte, plus que jamais d’actualité

MALAPARTE PAINT

Aventurier, soldat, dandy, diplomate, homme de cour, écrivain engagé versatile idéologiquement, intellectuel compromis, chroniqueur voyeuriste de son temps… Curzio Malaparte fut avant tout l’interprète du personnage qu’il se façonna et dont la vie, faite de mystères, de légendes, de mythomanie, de drames, est peut-être son plus grand roman. Car tout fut romanesque dans son existence, jusqu’à son pseudonyme qu’il choisit et qui fait référence au maître de l’Europe que fut un temps Napoléon Bonaparte… Celui qui ne fut pas à une contradiction près, passant allègrement du fascisme au communisme, de l’anarchisme au catholicisme, du cosmopolitisme aux idéologies identitaires, est une des grandes personnalités littéraires de la première moitié du siècle dernier et reflète bien le maelstrom tant idéologique qu’artistique qui sévit durant ces décennies sur le vieux continent et dont il prophétisait la chute.  

Lire la suite

Jack London ou la littérature de combat

JACK LONDON PAINT

L’aventurier que fut Jack London demeure encore aujourd’hui un modèle pour nombre d’écrivains nord-américains qui ne peuvent concevoir l’écrit sans une expérience directe de la vie, ceci d’autant plus que les Etats-Unis contemporains renouent avec ses vieux démons et que les inégalités croissantes gangrènent le pays. Témoin des mutations de son époque, le romancier mais aussi journaliste et militant issu du prolétariat n’oubliera jamais ses origines sociales et ses idéaux qui, en filigrane, traversent toute son œuvre. Plus d’un siècle après sa mort, certains de ses écrits n’ont malheureusement pas pris une ride ; les aspirations et les luttes qui furent les siennes restant ô combien d’actualité. 

Lire la suite

Marcel Aymé, le Passe-muraille des lettres françaises

Marcel aymé paint

Romancier, essayiste, nouvelliste, dramaturge, nouvelliste, scénariste, dialoguiste et occasionnellement journaliste, Marcel Aymé, longtemps méprisé par l’intelligentsia, fut un écrivain populaire dont la plume traverse le temps grâce à la richesse et à la dimension philosophique de ses écrits. Observateur sagace plus que moraliste, il donna à voir et à lire à travers une œuvre très variée son regard tendre, plein de compassion mais aussi ironique sur ses contemporains. Sorte de Céline « lumineux », sans complaisance aucune, son humour grinçant n’épargna cependant pas les travers de son époque qui pour certains sont toujours hélas ô combien d’actualité. 

Lire la suite

Hubert Selby ou l’altérité sans fard

hubert selby PAINT

Ecrivain autodidacte, la vie d’Hubert Selby Jr. fut longtemps marquée du sceau de l’indigence et des afflictions tant physiques que psychiques. Rien de plus normal, donc, que cet écrivain ait su décrire comme personne l’horreur et les immondices du modèle américain. Se nourrissant d’une réalité que se refuse à voir la société américaine, lui qui venait du bas de l’échelle sociale et qui vécut la plupart de sa vie dans un dénuement matériel lancinant donna à lire les voix de ceux que l’on cache. Dévoilant la part sombre de tout individu qu’il dissimule ou contre laquelle il lutte, ses écrits ont traité avec une rare violence et dénudation de sujets que nos dirigeants aiment à mettre sous le tapis…

Lire la suite