Le Street Art : l’urbanité réinventée

SPRAY 300

Né dans la rue, le Street Art est un mouvement artistique accessible tant pour les artistes qui s’y adonnent que le public. Encore regardé de haut par les historiens d’art, il fait toutefois désormais partie à part entière de la création artistique contemporaine et habille notre paysage urbain. A sa naissance marginal, fleuretant avec l’illégalité, et en marge des lieux d’exposition conventionnels, il a su investir les galeries, en injectant du sang neuf et suscitant l’intérêt d’un public toujours croissant, ainsi que le marché de l’art qui l’a récupéré.  Passé, présent et futur de cette forme d’expression qui puise son essence dans une culture qui ne date pas d’hier…

Lire la suite

Le body art, une pratique artistique plus que millénaire…

BODY ART PAINT

Le boy art, ou art corporel, est un mode d’expression interdisciplinaire ayant pour origine l’avant-garde de la seconde moitié du XXème siècle. Aujourd’hui, après près d’un demi-siècle de création, on réalise que ce mouvement n’a eu de cesse d’explorer les limites du corps en le mettant à l’épreuve, repoussant les frontières de ce que peut endurer un être humain en termes physiques et biologiques. En y regardant de près, les correspondances avec les rituels et divers rites remontant aux premiers âges de l’Humanité fourmillent ; que ces correspondances proviennent des religions antérieures aux trois religions monothéistes ou issues de diverses croyances et mythes (pour certains encore en activité de nos jours), les exemples fourmillent…

Lire la suite

L’Arte Povera : art, spiritualité et guérilla

branche bois arte POVERA

Opposé au fétichisme de la marchandise, ce mouvement né dans les années soixante en Italie a plus que jamais sa place dans notre monde contemporain. Renouant avec le côté primitif de la création, il a pour vocation de sacraliser le geste et non l’objet qui en découle. Devançant les problématiques dans laquelle s’enlise notre époque et qui menace les générations à venir, l’Arte Povera est à la fois spiritualiste et politique. Depuis sa première exposition à Gênes en 1967 « Arte Povera in spazio » ne mouvement perdure et ne cesse de prendre une dimension encore plus actuelle au regard des grands périls qu’annonce notre siècle naissant.

Lire la suite

Cy Twombly ou le geste sublimé

CY TWOMBLY 300

La simplicité est parfois le but de toute une vie pour un artiste. De nombreuses figures tutélaires de l’art se sont employées à trouver ou retrouver l’innocence, la pulsion primitive, la sensation sans cogito… L’art de Cy Twombly œuvra dans ce sens, se préoccupant parfois plus de l’acte créatif même que de sa réalisation. Réservé, il s’effaça constamment derrière son œuvre. Voyageur insatiable, sa résidence principale furent les ateliers où il se confrontait à son art en tentant d’unir l’héritage des anciens tout en répondant aux grands dilemmes de l’art de son siècle. Majoritairement connu pour ses peintures, il était aussi un artiste plasticien complet ; loin d’être cantonné à un seul registre, il n’hésita pas à sauter d’un médium à un autre : dessin, peinture, sculpture et photographie. Durant près de soixante années de création, Cy Twombly s’est inscrit dans une peinture dite « d’abstraction gestuelle » singulière, chargée de références et en perpétuelle mue. D’une peinture des débuts s’inscrivant dans l’abstraction, parfois proche du graffiti, son geste va s’émanciper afin de communier avec le corps ; le tracé et l’écriture devenant alors comme un sismographe de l’artiste et donc des pulsions qui l’animent.

Lire la suite

Keith Haring… Et du métro new-yorkais jaillit l’art

KEITH HARRING 300

Moins connu du grand public que ne l’est Jean-Michel Basquiat, Keith Haring qui évolua à la même période et qui s’inscrit dans le même mouvement est une figure toute aussi importante de ce bouillonnement artistique que connut l’art contemporain new-yorkais des eighties. Wharrol, qui savait s’entourer comme personne des jeunes talents, ne s’y était d’ailleurs pas trompé en l’adoubant.

Lire la suite

Duchamp : Art contemporain année zéro

DUCHAMP 300

Les religions sont édifiées par des prophètes, l’art contemporain n’est pas en reste et détient le sien. Une figure tutélaire qui fait encore de nos jours des dévots, qui structura les dogmes de ce que l’on appelle aujourd’hui « art contemporain » et qui, si l’on procède à une datation, a désormais plus d’un siècle. Son fondateur, n’est autre que Marcel Duchamp. Sans lui, il n’est pas hasardeux d’avancer que l’art tel qu’on le connaît aujourd’hui serait bien différent tant son influence se fait encore sentir même parmi les mouvements les plus avant-gardistes. Lire la suite

Le marché de l’art contemporain, reflet de notre époque

BILLETS 300

Le marché de l’art est désormais une composante indissociable de l’art contemporain, marqueur de notre société convertie au libéralisme. Les artistes stars consacrés, et à l’intérêt variable, étant réservés à l’achat à un petit club très fermé de collectionneurs étouffant les jeunes créateurs n’ayant pas leur ticket d’entrée dans le sérail et pour lesquels il ne reste que les miettes de la classe moyenne ou les aides de l’état pour subsister.

Lire la suite