Cy Twombly ou le geste sublimé

CY TWOMBLY 300

La simplicité est parfois le but de toute une vie pour un artiste. De nombreuses figures tutélaires de l’art se sont employées à trouver ou retrouver l’innocence, la pulsion primitive, la sensation sans cogito… L’art de Cy Twombly œuvra dans ce sens, se préoccupant parfois plus de l’acte créatif même que de sa réalisation. Réservé, il s’effaça constamment derrière son œuvre. Voyageur insatiable, sa résidence principale furent les ateliers où il se confrontait à son art en tentant d’unir l’héritage des anciens tout en répondant aux grands dilemmes de l’art de son siècle. Majoritairement connu pour ses peintures, il était aussi un artiste plasticien complet ; loin d’être cantonné à un seul registre, il n’hésita pas à sauter d’un médium à un autre : dessin, peinture, sculpture et photographie. Durant près de soixante années de création, Cy Twombly s’est inscrit dans une peinture dite « d’abstraction gestuelle » singulière, chargée de références et en perpétuelle mue. D’une peinture des débuts s’inscrivant dans l’abstraction, parfois proche du graffiti, son geste va s’émanciper afin de communier avec le corps ; le tracé et l’écriture devenant alors comme un sismographe de l’artiste et donc des pulsions qui l’animent.

Lire la suite

Keith Haring… Et du métro new-yorkais jaillit l’art

KEITH HARRING 300

Moins connu du grand public que ne l’est Jean-Michel Basquiat, Keith Haring qui évolua à la même période et qui s’inscrit dans le même mouvement est une figure toute aussi importante de ce bouillonnement artistique que connut l’art contemporain new-yorkais des eighties. Wharrol, qui savait s’entourer comme personne des jeunes talents, ne s’y était d’ailleurs pas trompé en l’adoubant.

Lire la suite

Duchamp : Art contemporain année zéro

DUCHAMP 300

Les religions sont édifiées par des prophètes, l’art contemporain n’est pas en reste et détient le sien. Une figure tutélaire qui fait encore de nos jours des dévots, qui structura les dogmes de ce que l’on appelle aujourd’hui « art contemporain » et qui, si l’on procède à une datation, a désormais plus d’un siècle. Son fondateur, n’est autre que Marcel Duchamp. Sans lui, il n’est pas hasardeux d’avancer que l’art tel qu’on le connaît aujourd’hui serait bien différent tant son influence se fait encore sentir même parmi les mouvements les plus avant-gardistes. Lire la suite

Le marché de l’art contemporain, reflet de notre époque

BILLETS 300

Le marché de l’art est désormais une composante indissociable de l’art contemporain, marqueur de notre société convertie au libéralisme. Les artistes stars consacrés, et à l’intérêt variable, étant réservés à l’achat à un petit club très fermé de collectionneurs étouffant les jeunes créateurs n’ayant pas leur ticket d’entrée dans le sérail et pour lesquels il ne reste que les miettes de la classe moyenne ou les aides de l’état pour subsister.

Lire la suite