Tarkovski et l’âme russe

TARKOVSKI FINAL

Célébré comme un des grands maîtres du septième art, le réalisateur a en sept films, pourtant universalistes, traduit comme aucun l’âme russe. Abreuvée de mysticisme, son œuvre hiératique se voulant non dogmatique a sondé et donné chair au mystère de la création. Ses icônes furent les films qu’il légua au monde…

Lire la suite

Erik Satie l’insaisissable

ERIK SATIE 300

Compositeur hors norme, atypique, conspué par certains et adulé par d’autres, Satie accompagna les grands mouvements d’avant-garde de son époque. Il sut construire une œuvre iconoclaste qui ne fit jamais réellement école mais inspira nombre de musiciens et d’artistes qui, contrairement à lui, connurent la consécration et la gloire de leur vivant. Cet homme mystérieux, excentrique, expérimentant une forme musicale qui la mettrait en marge de l’histoire de la musique, suscite encore toutes les interrogations tant il n’est d’aucun univers sinon celui qu’il créa. De la musique d’ameublement à la musique répétitive, nous l’écoutons sans le savoir…

Lire la suite

George Orwell : l’intégrité de la pensée

george orwell 300

Orwell fait partie de ces écrivains qui avec une acuité rare sut ne pas tomber dans les pièges qui bernèrent les plus grands et causèrent des montagnes de morts sacrifiés sur l’autel de l’idéologie. Il eut l’instinct de ne pas s’enliser dans les couloirs de l’utopie et le courage de dénoncer les travers des grands courants de pensée de son époque ; à l’heure où tant d’intellectuels, par complaisance ou par lâcheté, se font les serviteurs d’un système mystificateur, il est de bon ton de rappeler l’intégrité de cet homme pour qui l’engagement rimait avec honnêteté. Bien que disparu depuis plus d’un demi-siècle, il a toujours des choses à nous dire…

Lire la suite

Keith Haring… Et du métro new-yorkais jaillit l’art

KEITH HARRING 300

Moins connu du grand public que ne l’est Jean-Michel Basquiat, Keith Haring qui évolua à la même période et qui s’inscrit dans le même mouvement est une figure toute aussi importante de ce bouillonnement artistique que connut l’art contemporain new-yorkais des eighties. Wharrol, qui savait s’entourer comme personne des jeunes talents, ne s’y était d’ailleurs pas trompé en l’adoubant.

Lire la suite

Paolo Sorrentino le fils prodigue

paolo sorrentino 300

Paolo Sorrentino s’est imposé comme le digne successeur d’une longue tradition de réalisateurs italiens qui firent les beaux jours du septième art. Loin de faire l’unanimité, il divise autant qu’il rallie. A travers son œuvre, désormais conséquente, il est un formidable portraitiste de notre société et de ses aspérités. Plongeant dans les soubassements de l’âme humaine, il donne à voir le meilleur comme le pire de la nature humaine mais n’en oublie jamais d’en extraire les parcelles de beauté qui y résident…

Lire la suite

Kate Bush ou l’émancipation des songes

KATE BUSH 300

Kate Bush fait partie du cercle très restreint des artistes pop britanniques qui ont su hisser au rang « d’art » la pop musique. Loin des formatages et du décervelage qui polluent la musique populaire actuelle, son univers singulier et en constante mue fait d’elle une référence.  Pionnière dans bien des domaines, ses longues absences et son goût du mystère n’en nourrissent que mieux le culte qu’elle suscite…Lire la suite

Houellebecq et l’art de la guerre

HOUELLEBECQ 300

Ils se comptent sur les doigts d’une main les écrivains français jouissant d’une aura extranationale. Le paysage littéraire français ayant été formaté et émasculé, rare sont les romanciers contemporains nationaux dont l’œuvre n’a pas à rougir de ses illustres prédécesseurs. Houellebecq est un des rares écrivains de premier plan dont les romans ont une portée s’inscrivant dans la marche de l’histoire, ce n’est donc pas fortuit si un Cahier de l’Herne qui lui est consacré sort en ce début d’année. L’homme trouvant la matière dans notre monde occidental qu’il donne à lire avec une cruauté féroce et dénonciatrice. A l’heure où le livre est relégué à être un simple objet de consommation et les écrivains des « imbéciles utiles » d’un système, il a su instrumentaliser avec maestria « la société du spectacle » et les rouages du libéralisme en les prenant à leur propre piège.

Lire la suite

Duchamp : Art contemporain année zéro

DUCHAMP 300

Les religions sont édifiées par des prophètes, l’art contemporain n’est pas en reste et détient le sien. Une figure tutélaire qui fait encore de nos jours des dévots, qui structura les dogmes de ce que l’on appelle aujourd’hui « art contemporain » et qui, si l’on procède à une datation, a désormais plus d’un siècle. Son fondateur, n’est autre que Marcel Duchamp. Sans lui, il n’est pas hasardeux d’avancer que l’art tel qu’on le connaît aujourd’hui serait bien différent tant son influence se fait encore sentir même parmi les mouvements les plus avant-gardistes. Lire la suite

Le marché de l’art contemporain, reflet de notre époque

BILLETS 300

Le marché de l’art est désormais une composante indissociable de l’art contemporain, marqueur de notre société convertie au libéralisme. Les artistes stars consacrés, et à l’intérêt variable, étant réservés à l’achat à un petit club très fermé de collectionneurs étouffant les jeunes créateurs n’ayant pas leur ticket d’entrée dans le sérail et pour lesquels il ne reste que les miettes de la classe moyenne ou les aides de l’état pour subsister.

Lire la suite