Claude Simon ou l’expérience de la phrase

clause simon PAINT 2

Nobelisé en 1985, étiqueté comme un des fondateurs du Nouveau Roman, Claude Simon fut peintre avant d’être romancier. Cette pratique artistique étant un des composants de l’univers et de son style si particuliers. Injustement ignoré de son vivant et encore plus aujourd’hui qu’il n’est plus, il est un écrivains majeur du siècle dernier. Personnage discret, peu fantasque, entièrement voué à son art, il est l’archétype même du créateur s’effaçant au profit de son oeuvre. Foncièrement athée, il était toutefois habité par une conscience du monde non visible qui échappe au commun des mortels. Bien qu’il ne fut membre d’aucun parti, l’homme fut impliqué corps et âme dans les affaires de son temps. A l’heure où la fiction linéaire prédomine dans la production littéraire actuelle, il est bon de lire ou relire cet auteur qui, certes demande un effort pour le lecteur lambda, mais le mérite bien… L’expérience sensorielle et littéraire au bout du chemin le rapprochant des plus grands novateurs comme Joyce ou Proust.

Lire la suite

Art contemporain et idéologie(s)

elysée PAINT

L’interventionnisme de l’Etat dans la création contemporaine et particulièrement dans l’art contemporain présente bien des des aspects positifs dans un monde globalisé où une nation existe aussi par l’influence voire la domination qu’elle exerce via sa culture. Cependant, nombreux sont ceux qui y voient à travers cette exception culturelle le retour d’un « Art officiel » qui, bien dissimulé, a pour dessein de servir l’idéologie prônée par les gouvernements en place et ceux qui ont vocation à modeler notre esprit critique. De l’aide aux jeunes créateurs exigeants issus de l’avant-garde à la servilité  de la pensée il n’y a cependant qu’un pas, déjà franchi par le passé… 

Lire la suite

Jean-Pierre Melville… Au-delà du polar, un maître du septième art

MELVILLE PAINT

L’Homme au Stetson, affublé de lunettes de soleil est une énigme pour nombre de personnes qui le côtoyèrent ; il se façonna de tout pièce un personnage, jusqu’à utiliser un pseudonyme rendant hommage au grand écrivain du même nom, qui masquait l’homme complexe qu’il était. Son obsession était le cinéma américain, obsession qu’il poursuivit comme le capitaine Achab avec sa baleine blanche. Le réalisateur parvint cependant, et ce n’est pas un mince exploit, à faire la jonction entre le cinéma français d’avant-guerre, la nouvelle vague et celui d’Hollywood sur lequel il fantasmait. Alors qu’en France on ne retient bien trop souvent que ses polars, il convient de ne pas oublier que son oeuvre ne peut se limiter à ce genre qui l’a rendu célèbre et populaire ; pour preuve, nombre de cinéastes (et parmi les plus grands) le citent fréquemment comme une influence majeure. 

Lire la suite

Leonard Cohen, l’âme et la voix

COHEN PAINT

Leonard Cohen c’était une voix reconnaissable entre mille, un écrivain et poète de premier plan qui décida un jour d’être aussi chanteur, une personnalité atypique peu soucieuse de la gloire et des artifices de notre époque. Cultivant le paradoxe et le contre-pied, il est devenu un artiste culte vénéré par les notables du monde musical. Son cheminement artistique et spirituel font de lui un personnage fascinant dont les textes sont le reflet et revêtent une dimension mystique… A l’image de l’homme. 

Lire la suite